Vive Pâques !
S O M M A I R E

Tout savoir sur Pâques > Pâques et ses symboles  (3/8)

La lumière

Fête de lumière, Pâques est célèbrée après l'équinoxe de printemps, le dimanche qui suit la première pleine lune de printemps. Elle marque la fin du Solstice d'Hiver et le point à partir duquel le jour devient plus long que la nuit.

La lumière est très présente à Pâques pour les Chrétiens, qui célèbrent, avec le feu Pascal et la procession de la lumière, le Christ sorti des ténèbres.

 

L'agneau pascal

Synonyme d'innocence et d'obéissance, l'agneau est consommé par les Chrétiens à Pâques en mémoire du sacrifice du Christ, "agneau de Dieu qui enlève le péché du monde", mourant pour la libération et le salut de l'homme. Ce sacrifice est symbolisé dans l'Ancien Testament par l'offrande faite par Abraham à la demande de Dieu.

Selon la Bible, Abraham fut mis à l'épreuve par Dieu, qui lui demanda de sacrifier son fils, Isaac. Abraham accepta, prouvant ainsi sa soumission à la volonté divine, mais fut arrêté par Dieu qui lui permit de sacrifier un bélier à la place de son fils.


Abraham sur le point de sacrifier son fils Isaac (gravure de Gustave Dore)

Massacre des premiers nés par l'ange exterminateur (gravure de Gustave Dore)

La Pâque juive, "Pessah" qui signifie "Passer par-dessus", commémore la libération du peuple hébreu d'Egypte et l'avènement du peuple juif après le don de la Torah à Moïse sur le mont Sinaï. L'agneau, dans la fête juive, est le symbole de la traversée de la Mer Rouge et de la naissance des enfants d'Israël.

L'une des dix plaies que Dieu infligea à l’Égypte consista à envoyer l'ange exterminateur, qui devait tuer tous les premiers nés égyptiens. Les hébreux tachèrent alors de sang d'agneau les portes de leurs habitations afin que l'ange les reconnaisse, les protège du jugement et du fléau exterminateur, et épargne leurs enfants.

L'agneau, dans l'Islam, est également porteur de significations. La fête de l'Aid-al-Adhâ (la Grande fête), commémore le sacrifice d’Abraham (Ibrahim dans le Coran) prêt à offrir la vie de son fils à Allâh, qui l'épargna contre une "offrande de grande valeur". Cette offrande consiste, pour les musulmans, à perpétuer la tradition en sacrifiant un agneau (jeune mouton sevré) le dixième jour du mois sacré "Dhul-hidjja" (douzième mois du calendrier musulman).

 

Les cloches

En bronze ou en chocolat, les cloches rythment les évènements de la fête.

Elles chantent l'hymne du Gloria de la messe du Jeudi Saint et restent ensuite silencieuses jusqu'au Samedi Saint, respectant ainsi le souvenir du Christ mort sur la Croix.

Elles profitent d'ailleurs de ces quelques jours pour se rendre à Rome, d'où elles reviennent ensuite, laissant tomber sur leur passage quelques sucreries dans les jardins. Elles carillonnent enfin le dimanche de Pâques, pour célébrer le Christ ressuscité.

 

Le lapin

Mais les cloches ne sont pas seules à déposer du chocolat dans les jardins. Le lièvre ou le lapin sont considérés dans quelques pays (Allemagne, Etats-Unis,…) comme le messager de Pâques.

Considéré depuis l'antiquité comme le symbole de la fécondité, le lièvre aurait été associé à la fête de Pâques à partir du XVIIIe siècle.
 
Bien qu'on parle toujours du "lièvre de Pâques" en Allemagne, il est désormais souvent remplacé par le lapin de Pâques dans la plupart des pays.

 

Les fleurs de Pâques

Petite marguerite, la pâquerette annonce le retour du printemps. Sans doute est-ce pour cette raison qu'elle est désignée comme la Fleur de Pâques.

Elle fleurit pourtant presque toute l'année, mais sa floraison est beaucoup plus importante à partir du mois de mars et jusqu'en octobre dans certaines régions.

Les chrétiens associent également le lys blanc à la fête de Pâques. Né, selon la légende, d'une goutte de lait tombée du sein de la déesse du mariage, le lys est symbole de pureté, d'innocence et commémore, dans la religion chrétienne, la résurrection du Christ.
 
Le lys, beau et très orgueilleux, se serait incliné pour la première fois devant Jésus crucifié. On raconte que, depuis ce jour, le lys courbe la tête en signe de respect.

La chasse aux oeufs de Pâques - Jeu flash
Le gentil lièvre de Pâques - Comptine avec musique
Tomates poupées russes - Recette facile

Contenus sponsorisés...